Le capital-investissement


UN ACTEUR SOCIO-ÉCONOMIQUE À PART ENTIÈRE

Partenaire de long terme de près de 5.000 entrepreneurs porteurs de projet de création de développement ou de transmission, 2ème source de financement des entreprises, le capital-investissement est un acteur socio-économique essentiel de l’économie française, dont le rôle et l’impact se mesurent en termes de croissance, de création de richesse et d’emploi.

>> Télécharger la plaquette de présentation

 

Sommaire

A propos du capital-investissement

Le capital-investissement

Le capital-investissement joue un rôle majeur dans l’économie.
Il représente un soutien fondamental de l’entreprise non cotée tout au long de son existence. Il contribue directement à la création d’entreprises, à la promotion de l’innovation et de nouvelles technologies, à la croissance, à l’emploi et au renouvellement et à la préservation du tissu économique.

 

Définition du capital-investissement

Le métier du capital-investissement consiste à prendre des participations majoritaires ou minoritaires dans le capital de petites et moyennes entreprises généralement non cotées.
Cette prise de participation permet de financer leur démarrage, leur croissance, leur transmission, parfois leur redressement et leur survie.
Le métier s’exerce sur quatre segments : le capital-innovation, le capital-développement, le capital-transmission / LBO et le capital-retournement.

 

Le capital-investissement, capital pour la croissance

Le capital-investissement soutient l'entreprise dans différents domaines :

  • il apporte le financement et les capitaux nécessaires à son développement,
  • il accompagne son management lors des décisions stratégiques,
  • il lui permet d’améliorer son potentiel de création de valeur au profit de ses clients, de ses actionnaires et de tous ses collaborateurs, dirigeants et salariés.

 

A quel moment intervient-il ?

Le capital-investissement intervient :

  • au moment de la création d’entreprises pour le financement de l’innovation, des nouvelles technologies et des biotechnologies, grâce au capital-innovation,
  • à l’occasion d’un projet de développement pour les entreprises à fort potentiel de croissance, grâce au capital-développement,
  • pour l’acquisition, la transmission ou la cession d’entreprises, avec le capital-transmission / LBO,
  • en cas de difficultés, grâce au capital-retournement.

 

Répartition des Membres Actifs par métier

 

 

La contribution du capital-investissement

Le capital-investissement permet :

  • de subvenir aux besoins en fonds propres des entreprises ;
  • d’allouer les ressources et les moyens les plus adaptés pour la croissance et la performance ;
  • de participer à la définition d’une stratégie claire et à long terme pour l’entreprise ;
  • de préparer les relais de croissance interne ou externe à moyen et long terme ;
  • de développer l’innovation et préserver l’industrie ;
  • d’orienter efficacement les fonds des institutions financières vers les entreprises ;
  • de créer de la richesse et des emplois au niveau des entreprises qu’il soutient et au niveau de l’économie nationale.

 

L’écosystème du capital-investissement

Le capital-investissement, un acteur économique à part entière

 

Accompagner les projets des entreprises
Au premier rang de l’écosystème du capital-investissement figurent les entreprises, les entrepreneurs et leurs collaborateurs avec lesquels va s’engager un partenariat de long terme, cinq ans en moyenne.
Les entreprises sont ainsi au cœur même de l’activité des capitaux-investisseurs auxquelles ils apportent à la fois les capitaux et les compétences indispensables pour mener à bien leur projet de croissance : création, développement ou transmission.

 

Valoriser l’épargne des français
Les capitaux qui financent les projets entrepreneuriaux soutenus par le capital-investissement proviennent essentiellement de l’épargne publique au travers des placements réalisés par les institutionnels – banques, assurances, dans les fonds des capitaux-investisseurs.
Les autres sources des capacités financières du capital-investissement sont les investisseurs étrangers, les personnes physiques ou morales, les caisses de retraite et les entités du secteur public.
L’épargne des français devient ainsi un levier essentiel de financement de la croissance économique des entreprises et donc du pays.

 

Échanger pour s’adapter
Partie prenante de la vie socio-économique nationale, européenne et internationale, le capital-investissement doit en permanence répondre aux évolutions de son écosystème, aussi bien en termes économiques, sociaux, juridiques, fiscaux que politiques.
Le capital-investissement met ainsi en place un dialogue permanent avec les pouvoirs publics nationaux et régionaux, le gouvernement, les assemblées, l’administration, le régulateur (AMF), comme avec les différents syndicats, organisations patronales, associations,… 

 

VOTRE CONTACT
Communication
Laëtitia FONTAINE
email - 01 47 20 61 32