Les points clés pour conduire une levée de fonds

Nouvelle formation !

Objectifs

• Savoir structurer et négocier la réalisation d’une levée de fonds dans une société cible.
• Gérer et anticiper les relations avec ses co-investisseurs.
• Connaître les bonnes pratiques du métier.

Public visé

Chargés d’investissement, directeurs d’investissement, juristes ou secrétaires généraux de sociétés de gestion, juristes d’entreprises, directeurs d’investissement au sein de fonds corporate ou de holdings industriels.

Pré-requis

Avoir conduit ou suivi – ou être amené à conduire ou suivre - une opération de capital-investissement.

Intervenants

  • Céline LEPARMENTIER, Avocat, BRUNSWICK SOCIETE D'AVOCATS
  • Philippe BEAUREGARD, Co-Gérant, BRUNSWICK SOCIETE D'AVOCATS

Dates

  • 14 décembre 2017

Les + pédagogiques

Formation intégrant les spécificités propres aux opérations menées par des fonds corporate.

Les tarifs

- Non Membre : 1079€ HT
- Membre : 917€ HT

Informations pratiques

• Participants : 15 maximum
• Lieu et horaires : Paris - 9h00/17h30
• Déjeuner inclus
• Durée : 1 jour (7 heures)

Renseignements

01 47 20 62 67 - formation@afic.asso.fr

Programme

INTRODUCTION
• Définition et présentation du contexte d’une opération de capital-investissement
• Le rappel des fondamentaux
• La place du métier de capital-risque dans la classe d’actifs que constitue le capital-investissement, et les conséquences qui en découlent en termes de structuration des opérations
• Process à mettre en place : les pourparlers, le term sheet et la mise en œuvre de l’opération d’investissement

LES PRINCIPES FONDAMENTAUX
• Comprendre le but du term sheet : un document incontournable dans le processus de levée de fonds
• Les spécificités d’une opération de capital-innovation/risque pour un véhicule d’investissement filiale d’un groupe industriel

LES POINTS CLÉS D’UNE OPÉRATION DE LEVÉE DE FONDS RÉUSSIE
• Focus sur la valorisation et l’existence de mécanismes de protection de la valeur
• Outils juridiques de versement des fonds investis
• Outils de confirmation des audits : les déclarations simples ou la garantie d’actif et de passif
• Dispositifs liés à l’investissement susceptibles d’impacter la détention des titres des fondateurs et dirigeants : les clauses de départ des dirigeants dites de « good/bad leaver », les mécanismes d’intéressement (BSPCE, actions gratuites), la garantie d’actif et de passif et les clauses de liquidité
• Autres : la gouvernance, le calendrier de réalisation, l’exclusivité, la prise en charge des frais etc.


S'inscrire à cette formation

VOTRE CONTACT
Directrice de la Formation
Céline Buanic
eMail
Tél. : +33 (0) 1 47 20 62 67


Catalogue interactif